A la Une

Un satellite d’observation angolais sera mis en orbite par Airbus.

Airbus construira et mettra en orbite un satellite angolais qui permettra au pays de l’Afrique australe de surveiller ses forêts et ses frontières isolées.

Le président de l’Angola, Joao Lourenço a signé un décret présidentiel ce mois confiant la mission à Airbus. Le satellite d’observation, AngoSat3, pourra suivre l’évolution de la déforestation en Angola, l’élévation du niveau de la mer, l’érosion côtière et la pollution marine.

Le contrat de construction et de mise en orbite est évalué à 179 millions de dollars. AngoSat-3 aura une durée de vie de 10 ans. Sa gestion sera assurée par le centre de Funda, près de la capitale Luanda.

L’Angola deviendra ainsi le huitième pays africain à posséder un satellite en orbite géostationnaire au-dessus de la Terre, après le Rwanda en début 2019.

Carlos Mekontchou.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *