A la Une

Tanzanie : Nouveau pesticide sur le marché pour lutter contre l’aflatoxine.

Un nouveau produit, développé par l’Institut international d’agriculture tropicale et le ministère tanzanien de l’Agriculture, a été mis à disposition pour réduire la contamination par les aflatoxines dans les aliments pour humains et pour animaux.

L’ambassade américaine en Tanzanie a indiqué dans un communiqué le 2 février que le pesticide, AflasafeTZ, avait été développé avec le soutien de l’Agence des États-Unis pour le développement international et du Département de l’agriculture des États-Unis, après près de six ans de recherche.

AflasafeTZ a été enregistré par l’Institut de recherche sur les pesticides tropicaux en Tanzanie, ouvrant la voie à la fabrication et à la vente locales.

« Le produit contribuera à réduire les risques pour la santé humaine et animale et à éviter l’impact négatif des aflatoxines sur le commerce et les revenus des petits exploitants » a declaré le docteur George Mahuku.

Les aflatoxines sont des produits chimiques hautement toxiques produits par un champignon commun présent dans les sols et les débris de culture. Le champignon (aspergillus flavus) attaque les cultures de maïs et d’arachide dans les champs, reste sur les aliments récoltés et peut continuer à se développer et à produire des aflatoxines entreposés.

La toxine peut causer le cancer, et une exposition aiguë à des niveaux élevés de toxine peut provoquer un empoisonnement mortel.

AflasafeTZ utilise des souches non toxiques du champignon pour supplanter et déplacer les souches qui produisent de l’aflatoxine, réduisant ainsi la contamination par l’aflatoxine du maïs et des arachides de plus de 80%, précise le docteur George Mahuku.

Abdon Kamanzi.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer