Rwanda : Une entreprise française propose des refroidisseurs de lait à énergie solaire.

Une entreprise française projette d’aider les fermiers rwandais à réduire à grande échelle la perte de leur production laitière en introduisant des installations de refroidissement du lait fonctionnant à l’énergie solaire.

Les équipements du Groupe Serap, spécialisé dans la conception et la fabrication de réservoirs de refroidissement du lait, préserveront la qualité du lait. Elles permettront aussi aux éleveurs d’obtenir de meilleurs prix pour leur production, a déclaré Ali Haidar, responsable régional des ventes du lait glacé en Afrique et au Moyen-Orient du groupe.

Ali Haidar, s’adressait au journal New Times en marge d’une réunion le 3 mai à Kigali réunissant une délégation du secteur agroalimentaire français et des entrepreneurs agroalimentaires rwandais.

Parfois, un agriculteur traite la vache et attend deux heures avant de transporter le lait au centre de collecte de lait. [um_logeddin] Le lait est chaud, comme à 35 degrés, et le climat est chaud. Ainsi, le lait est en fermentation et toutes les 20 minutes, le nombre de germes dans le lait double”, a-t-il expliqué.

La solution est un refroidissement très rapide à proximité de la ferme. ”Et nous avons de nouveaux équipements qui consomment très peu d’énergie et peuvent être exploités facilement par énergie solaire”.

Le Groupe Serap recherche des partenaires pour mettre en œuvre le projet au Rwanda, et a fait de même au Nigeria, au Sénégal, au Kenya et en Ouganda.

Selon François Nsengiyumva, président de la Fédération de la chambre rwandaise de l’agriculture et de l’élevage, cette technologie pourrait aider les petits agriculteurs, qui voient leur production laitière parfois rejetée par les centres de collecte de lait.

Ils disposent d’une technologie qui peut être distribuée parmi les agriculteurs du pays entier”, dit-il. ”Dès que vous traitez une vache, vous versez le lait dans un récipient qui le protège de la fermentation”. [/um_loggedin]

Abdon Kamanzi

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer