A la Une

Rwanda signe un contrat pour la production de gaz venant du lac Kivu.

Le Rwanda a annoncé avoir signé un contrat de 354 millions d’euros pour la production de gaz en bouteille provenant du lac Kivu, qui émet de tels nuages de méthane qu’il est considéré comme l’un des « lacs tueurs » de l’Afrique.

Le projet de Gasmeth Energy, propriété d’hommes d’affaires américains, nigériens et Rwandais, aspirerait le gaz du fond du lac et le mettrait en bouteille pour l’utiliser comme carburant. Cela devrait, à son tour, aider à prévenir les bulles de gaz toxiques à la surface. L’accord de sept ans a été annoncé le 7 février.

Le Rwanda compte déjà deux sociétés qui extraient du gaz du lac Kivu pour alimenter des centrales électriques.

Clare Akamanzi, directrice du Rwanda Development Board, a déclaré à l’agence Reuters que le méthane en bouteille aiderait à réduire la dépendance locale au bois et au charbon de bois, combustibles utilisés par la plupart des ménages et des usines de thé au Rwanda. ”Cela fait partie de notre programme vert, ” a-t-elle dit.

Les eaux profondes du lac Kivu, qui se trouve dans la région volcanique à la frontière entre le Rwanda et la République démocratique du Congo, émettent des nuages de méthane si denses que les scientifiques craignent qu’elles ne se déchaînent, tuant les habitants des côtes.

Gasmeth Energy a annoncé qu’elle financerait, construirait et maintiendrait une usine d’extraction, de traitement et de compression du gaz pour vendre du méthane au pays et à l’étranger.

Abdon Kamanzi.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *