Quels enjeux pour le digital en Afrique Subsaharienne?

Le mobile règne en Afrique. Aujourd’hui 70 % des Africains ont accès au téléphone portable, contre seulement 3 % il y a 15 ans.

Pour Jean-Michel Huet, auteur de Le digital en Afrique – Les cinq sauts numériques, et associé au sein du cabinet de conseil BearingPoint, si l’Afrique subsaharienne connaît certains retards (seulement 20 % des Africains subsahariens ont la 4G), elle connaît aussi des avances. Les données géographiques encouragent le développement du digital.

L’Afrique comprend un total de 400.000 villes et villages dont les trois-quarts sont couverts par la téléphonie mais avec des infrastructures routières ne permettant pas des déplacements réguliers, d’où l’importance du digital.

L’expansion des lignes téléphoniques terrestres a été limitée en Afrique en raison du coût de telles infrastructures, et des difficultés géographiques. Ceci a contribué à la rapide expansion de la téléphonie mobile, permettant effectivement à l’Afrique de sauter une étape.

Ce contenu a été restreint aux utilisateurs connectés uniquement. Veuillez vous identifier pour voir ce contenu.


Afficher plus