A la Une

Maliens et Allemands autour d’une table-ronde pour booster l’investissement au Mali.

Les autorités maliennes ont tenu une table-ronde à Berlin avec des investisseurs allemands afin de booster l’investissement au Mali, à l’occasion de la visite officielle du président malien Ibrahim Boubacar Kéita chez la première puissance économique de l’Union Européenne.

Au cours des échanges le vendredi 8 février, le président Kéita a rassuré la trentaine interlocuteurs allemands de la volonté politique de l’Etat malien à mettre tout en œuvre pour sécuriser les investissements ”afin de créer de la valeur ajoutée et créer des opportunités d’emplois pour les jeunes“.

L’investissement allemand est sérieux, soucieux de ce qui est cher au Mali, et gagnant gagnant. C’est un investissement que nous souhaitons, que nous sollicitons pour ses qualités et nous sommes ouvert à lui faire de la place“, a soutenu le président dans une interview à une télévision allemande.

Présidée par le chef de l’Etat malien, cette table-ronde à Berlin a fait suite à son entretien avec la chancelière allemande Angela Merkel, qui a affirmé que l’Allemagne s’intéresse particiulièrement à l’agriculture malienne.

Parmi les investisseurs à la table ronde il y avait Accusol GmbH, Africa GreenTec AG dans l’énergie solaire déjà implantée au Mali; Riela Karl-Heinz Knoop e.k, Siemens AG, et Siemens Healthcare SA/NA. Dans un communiqué ils se sont dits “prêts à soutenir l’économie malienne et développer le secteur privé malien”.

Malgré les difficultés sécuritaires auxquelles est confronté le Mali depuis 2012, et la présence dans la moitié nord du pays de groupes djihadistes, l’économie malienne est maintenue par sa production cotonnière, qui occupe le 1er rang en Afrique sud saharienne. Le Mali est aussi le 3e pays producteur d’or de l’Afrique.

Selon l’Union économique et monétaire Ouest-africaine, l’économie malienne garde son fort potentiel de croissance avec un taux moyens de produit intérieur brut situé entre 5 et 6% par an.

Ange Tiemoko.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *