A la Une

Mali: L’Etat réduit son train de vie afin de rationaliser les dépenses publiques.

Le Premier Ministre malien, Soumeylou Boubèye Maiga a annoncé mardi ”une rétention globale” de plus de 14 milliards de FCFA (21,3 millions d’euros) sur les dotations en carburant, produits alimentaires et voyages en avion des agents de l’Etat en vue de dépenser moins.

“Conformément à la volonté exprimée par le chef de l’Etat malien Ibrahim Boubacar Keita de rationaliser les dépenses publiques afin de permettre au gouvernement d’assumer pleinement les charges prioritaires de l’Etat”, le premier ministre a annoncé “une rétention globale de 14,194 milliards de FCFA (21,3 millions d’euros) sur tous les crédits affectés aux carburants et aux produits alimentaires”.

Ces mesures concernent également les achats de véhicules et de billets d’avion pour les missions à l’étranger. Le premier ministre a recommandé aux agents de l’Etat de réduire de moitié les voyages à l’extérieur en optant pour des billets d’avion moins cher.

Pour ce qui est du renouvellement du parc automobile de l’Etat, Boubbèye Maiga a fait savoir que “tout achat de véhicules pour les années 2019 et 2020 se fera en fonction des besoins et sera désormais soumis à l’autorisation préalable du ministre de l’Economie”.

Les recettes de l’Etat en 2019 sont évaluées à 2.223 milliards de FCFA (3 milliards d’euros) , pour 2.410 milliards de FCFA (3,1 milliards d’euros) de dépenses, avec un déficit net de 387 milliards de FCFA (590 millions d’euros), en hausse de 14 milliards de FCFA (21 millions d’euros), par rapport au budget de 2018.

Ange Tiemoko.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *