A la Une

L’Île Maurice à la conquête du touriste chinois.

Après une forte baisse des touristes chinois à l’île Maurice en 2018, les professionnels du secteur entendent bien démarrer l’année du bon pied et tout mettre en œuvre pour séduire de nouveau cette clientèle.

L’île avait été élue destination préférée des Chinois en 2016, avec 79.374 visiteurs. Mais depuis, ces touristes se font de plus en plus rares : en 2017, ils n’étaient déjà plus que 72.951 à visiter l’île, puis 48.472 entre janvier et août 2018.

Les professionnels du tourisme tentent de mettre fin à ce déclin en proposant notamment de nouveaux services : du personnel sinophone, des menus adaptés, de nouvelles activités, l’Île fait tout pour que les Chinois se sentent comme chez eux.

© Dany Tang.

A l’hôtel Lux Belle Mare, à l’est de l’île, Jasmine Wan est chargée de bichonner ces touristes venus de sa Chine natale. « C’est vraiment un marché différent. Les touristes chinois sont plutôt des jeunes, qui viennent pour leur lune de miel. Ils n’ont pas un très gros budget et profitent de la basse saison, quand les chambres de l’hôtel sont à moitié prix ». La Chine compte parmi les plus importants investisseurs sur l’île. Un groupe chinois finance actuellement, pour 30 milliards de roupies (770 millions d’euros) la Jin Fei Smart City, une  zone de développement à Baie-Tombeau comprenant un hôtel de luxe et d’autres attractions.

Nawsheen Rumjaun

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *