A la Une

Le premier ministre français annoncé au Mali pour renforcer la coopération économique.

Le premier ministre français Edouard Philippe, à la tête d’une délégation ministérielle, est attendu à Bamako le 22 février pour “renforcer la coopération économique” avec le Mali, deux semaines après l’opération séduction du président malien Ibrahim Boubacar Kéita (IBK) les 7 et 8 février en Allemagne.

Pour sa visite malienne de deux jours, Edouard Philippe sera accompagné du ministre des affaires étrangères, Jean Yves Le Drian, de la ministre des armées, Florence Parly, et du secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’intérieur, Laurent Nunez, a annoncé lundi le gouvernement malien.

Au 1er trimestre 2018, les exportations françaises au Mali estimées à 108,2 milliards de FCFA (166 millions d’euros) ont reculé de 4% par rapport à 2017.

Le 8 février à Berlin, la chancelière allemande Angela Merkel qui recevait le chef de l’Etat malien IBK a fait savoir que son pays s’intéresse à l’économie et surtout à agriculture malienne.

Après cet entretien, IBK a présidé une table-ronde avec les investisseurs allemands dans l’objectif de booster l’investissement au Mali. Au cours des échanges il a rassuré la trentaine d’interlocuteurs allemands de la volonté politique de l’Etat malien à mettre tout en œuvre pour sécuriser les investissements.

L’Allemagne est présente au Mali avec plus de 100 projets et initiatives de la coopération pour un montant global estimé à plus de 282 milliards de FCFA (432 millions euros), selon les autorités maliennes.

Ange Tiemoko

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer