A la Une

Le Kenya convoite la Chine pour les exportations d’avocats.

Le Kenya ambitionne de doubler ses exportations d’avocats vers la Chine en 2020, et recevra dans ce but des experts chinois qui inspecteront ses zones de production afin de s’assurer de la qualité kenyane.

Esther Kimani, directrice générale de l’Inspectorat pour la santé des plantes au Kenya (Kephis), a déclaré qu’elle avait invité des experts chinois à procéder à une analyse des risques et à des visites sur le terrain pendant la saison de récolte des avocats de fin mars à début avril.

La visite viserait à comprendre la gestion des vergers, la cueillette, l’emballage et le système de certification du fruit populaire.

Une invitation a ensuite été envoyée en Chine et, après quelques échanges, les dates de la visite ont été convenues les 25 mars et 1er avril de cette année pour coïncider avec la principale saison d’exportation de l’avocat“, a déclaré Mme Kimani au média Sunday Nation.

Des experts chinois seront accueillis dans plusieurs exploitations agricoles avant d’être emmenées à l’aéroport pour observer le déroulement de l’inspection des fruits.

Kephis a reçu de nombreuses demandes d’exportation d’avocat en Chine depuis 2011, et a fourni à l’administration générale de la qualité, de l’inspection et de la quarantaine de Chine, des informations techniques facilitant l’analyse du risque phytosanitaire.

Esther Kimani a indiqué que l’agence chinoise ”a évalué la proposition d’atténuation des risques présentée par le Kenya et a conclu que le pays avait mis en place un mécanisme complet de prévention et de contrôle des parasites d’intérêt au niveau des vergers.

Des mesures postérieures à la récolte, telles que l’emballage, l’inspection avant exportation et les méthodes de quarantaine, seront utilisées pour prévenir et combattre les parasites.

Si ce marché s’ouvre, ce qui est notre cible, il sera massif à cause de la population chinoise. Nos agriculteurs seront obligés de se développer davantage, ce qui se traduira par davantage de revenus’‘, a déclaré le secrétaire de cabinet du ministère de l’agriculture, Mwangi Kiunjuri.

Le Kenya a exporté 52 tonnes d’avocats en Chine en 2018, contre 40 tonnes en 2017. Le gouvernement ambitionne de doubler les exportations en 2020.

Abdon Kamanzi.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer