Le Cameroun veut inciter la diaspora a investir d’avantage dans le développement.

D’après la Direction des Camerounais de l’Etranger au Ministère des Relations Extérieures, la diaspora est évaluée à 4 millions, alors que le pays compte environ 25 millions d’habitants. Mais la diaspora est probablement sous évaluée comme les consulats camerounais ne couvrent pas tous les pays de résidence de cette diaspora.

Les statistiques de la Banque mondiale reprises par la société britannique WordlRemit montrent que les transferts de fonds de cette diaspora avaient atteint le montant record de 1,2 milliard de dollars. Ces transferts de l’année 2015 représentaient environ 33% du total du budget d’investissement public du pays pour l’année 2016.

Une étude menée en 2018 par le Cameroun et l’Organisation Internationale pour les Migrations a évalué l’impact des transferts de fonds de la diaspora dans l’investissement productif. Les conclusions de cette enquête montrent que seulement 13% des transferts de fonds y étaient consacrés.

L’ancien ministre camerounais des Relations Extérieures M. Henri Eyebe Ayissi pense que le Cameroun doit accroître ces investissements.

 «  Le défi aujourd’hui est de susciter une contribution plus significative de nos compatriotes de l’étranger… »   dit-il.  « Il s’agit dès lors de créer des conditions nécessaires pour une plus grande mobilisation des ressources financières et du capital humain de nos compatriotes à l’étranger, au travers de projets intégrés associant dans un partenariat tripartite le gouvernement, le secteur privé et la diaspora».

Ferdinand Mageya.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer