A la Une

L’ancien président du Zimbabwe : Mugabe, quel héritage ?

Après avoir dirigé et façonné complétement le Zimbabwe jusqu’en 2017, l’ex-président, Robert Mugabe vient de décéder. Personnage incontournable de la vie politique zimbabwéenne et africaine depuis 3 décennies, l’homme a cédé le pouvoir à son successeur Emmerson Mnangawa après un coup d’Etat et une procédure de destitution lancée par le parlement.

Si le pays peut toujours s’appuyer sur ses nombreuses ressources naturelles, notamment le tabac, l’or, les diamants, le platine, son agriculture a été complètement déstructurée depuis la politique d’expropriation des terres des années 2000. Ces décisions ont contribué à isoler le pays de la communauté internationale qui a répondu par des sanctions économiques.

Depuis 2016, le Zimbabwe s’est réouvert au niveau international et a sollicité des investissements et le retour des agriculteurs « blancs ».

Le pays vit aussi une crise monétaire depuis l’abandon (2009) du dollar zimbabwéen au profit du dollars américain. Le manque de devise représente un handicap pour tous les acteurs économiques et un frein pour leurs échanges. Les autorités actuelles ont d’ailleurs annoncé au début de l’année 2019 la réintroduction de sa propre monnaie nationale.

L’économie du Zimbabwe reprend des couleurs grâce à de nouveaux débouchés en Asie et à une normalisation des échanges avec l’Europe. Après un ralentissement de la croissance en 2016, elle devrait atteindre 4,2% en 2019.

La loi d’indigénat de 2007 qui oblige les entreprises à avoir au moins 51% de leur capital détenu par des Zimbabwéens « noirs » limite fortement les investissements. Pour les entreprises du secteur des infrastructures, Il est possible de saisir de nombreuses opportunités dans le cadre des nouveaux partenariats public-privé qui ont été mis en place récemment par le Gouvernement.   

Les effets négatifs des décisions du défunt Président se font encore ressentir car elles ont ralenti le pays durant les crises économiques et les variations du prix du pétrole. Les dernières décisions de l’homme qui a porté l’indépendance de son pays ont contribué à donner des perspectives de redressement et de croissance économique.

Matthieu Remonnay, Fondateur de Afrique Business Info.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer