A la Une

Lagos : Déclencheur africain du prochain grand boom économique mondial

Lagos, la capitale économique du Nigeria qui a elle seule est une des premières économies d’Afrique, sera un déclencheur du prochain grand développement économique mondial, un boom qui partira du continent.

C’est ce qu’affirme le gouverneur sortant de la ville-état de Lagos, Akiwunmi Ambode, dans un entretien exclusif avec Afrique Business Info.

Akiwunmi Ambode, qui en un seul mandat à la tête de la plus grande ville d’Afrique a transformé l’infrastructure de son état, a perdu sa candidature pour un second mandat lors du primaire de son parti, All Progressives Congress.

Encore en poste jusqu’au 29 mai, le gouverneur de 55 ans s’est confié à Afrique Business Info lors d’un match de gala organisé en son honneur le 18 mai où étaient présents plusieurs anciennes gloires du football africain. Il a dressé un bilan de ses quatre années de gouverneur du poumon économique de l’Afrique de l’Ouest.

M. Akiwunmi Ambode

Mon rêve, comme je l’ai toujours dit, était de faire de Lagos la troisième économie la plus importante en Afrique” a-t-il confié. ”Nous l’avons fait à un stade particulier, nous l’avons stabilisé là où nous l’avions trouvé et indépendamment de la récession et de la lenteur de l’économie, la croissance économique de Lagos a été significative.”

Akiwunmi Ambode a été élu gouverneur en 2015 alors que Lagos était, selon la Banque Mondiale, la septième économie du continent africain.

Nous devrions donc envisager une économie comparable à celle de New York. une économie qui occupe actuellement cette position avantageuse parce que nous savons que le prochain développement économique de l’ensemble du système mondial se situe en Afrique et que Lagos se positionne juste comme un déclencheur en raison de ses avantages naturels,” a-t-il affirmé. ”Lagos se compare ensuite avantageusement à des villes comme Mumbai… Mais on a besoin de beaucoup d’investissement dans la technologie”.

Le gouverneur s’est félicité aussi d’avoir modernisé l’administration de la ville-état.

Lorsque nous sommes arrivés, les revenus générés mensuellement s’élevaient à environ 12 milliards de nairas (environ 30 millions d’euros)” par mois, a-t-il dit.

Ce contenu a été restreint aux utilisateurs connectés uniquement. Veuillez vous identifier pour voir ce contenu.

Carlos Mekontchou.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *