A la Une

L’Afrique doit tripler sa croissance pour atteindre ses objectifs de développement.

L’Afrique doit tripler sa croissance et bâtir des économies plus résilientes pour disposer des ressources qui lui permettront d’atteindre ses objectifs de développement dans les prochaines décennies.

C’est la conclusion de la 52ème session de la Conférence des ministres de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), tenue à Marrakech du 20 au 26 mars.

La conférence a exhorté les décideurs à accélérer la numérisation de leur économie, afin d’accroître l’efficacité et les recettes d’impôts, créer des emplois et moderniser les institutions par une meilleure gouvernance.

Une augmentation de 12 à 20 % des taxes prélevées pourrait apporter environ 400 milliards de dollars et contribuer à financer le déficit d’infrastructures africain qui s’élève à 600 milliards de dollars.

Dans un communiqué final transmis à Afrique Business Info, les participants se sont interrogés sur les manières de tirer parti des opportunités que présente la numérisation, afin d’atteindre des taux de croissance à deux chiffres, d’ici 2030.

La secrétaire exécutive de la CEA, Vera Songwe, a insisté : Bien que la croissance du continent continue d’être soutenue (3,2 % prévus cette année et 3,4% estimés en 2020), elle doit tripler pour que le continent puisse atteindre ses objectifs.

Les pays africains doivent aussi faire passer le niveau des investissements à 30%-35 % du PIB, contre 25 % actuellement.

La conférence a réuni des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique autour du thème ”Politique budgétaire, commerce et secteur privé à l’ère du numérique : une stratégie pour l’Afrique.

La Zone de libre-échange continentale africaine a également fait l’objet de discussions. Pour que l’accord entre en vigueur, il doit être ratifié par 22 pays. L’Éthiopie a profité de l’événement pour le signer, portant le nombre de pays signataires à 21.

Mamadou Aliou Diallo.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer