La valeur des actions de Jumia augmente de 75% dès son entrée à la Bourse de New York

Jumia, la première plate-forme de commerce électronique en Afrique, est à présent cotée à la Bourse de New York, voyant la valeur de ses actions augmenter de 75% dès le premier jour d’échanges.

Basée au Nigeria et fondée par les entrepreneurs français Jeremy Hodara et Sacha Poingnonnec, Jumia devient la première startup africaine a être cotée à la New York Stock Exchange. Elle a commencé ses activités au Nigeria en 2012. Elle compte actuellement 4 millions de clients répartis dans 14 pays, dont l’Égypte, le Ghana,le Rwanda, le Kenya, le Sénégal, l’Angola,l’Algérie et le Nigeria.

Au moment de l’inscription à la New York Stock Exchange le 23 avril, Jumia évaluait une part d’actions à 13 euros. À la fin du premier jour de négociation, le cours de l’action avait augmenté de 75% pour clôturer à plus de 22 euros ce qui témoignait de l’optimisme des investisseurs.

”C’est un événement important dans l’évolution de la scène technologique africaine” Erik Hersman, directeur d’une société de logiciels basée au Kenya, a déclaré à la BBC.

La société vise à lever 176 millions d’euros par le biais de l’offre publique, utilisant cet argent pour développer ses activités et pour le marketing. Jumia offre une plate-forme facile d’achat en ligne et mobile, de voyages, de petites annonces et de services. Elle offre une technologie permettant de connecter les clients aux entreprises avec des applications.

Abdon Kamanzi

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer