A la Une

La Chine, 1er fournisseur de la Côte d’Ivoire devant le Nigéria et la France.

En 2018, la Chine a gardé son rang de premier fournisseur de la Côte d’Ivoire pour la troisième année consécutive, avec un volume de plus de 1,4 milliards d’euros de biens, devant le Nigéria et la France.

Troisième en 2015, la Chine s’est positionnée à la première place dès 2016, et ce jusqu’à 2018, selon les données d’un rapport rendu public le 2 mars par la représentation diplomatique chinoise.

Le Nigéria est quant à lui passé du troisième au deuxième rang avec un volume exporté estimé à 1,1 milliards d’euros en 2018. Avec 958 millions d’euros en 2018, la France a cédé sa place de deuxième pour occuper la troisième position, devant l’Inde (422 millions d’euros) et les Pays-Bas qui ferment la marche du top 5 avec 338 millions d’euros.

Pour ce qui est du classement des pays clients de la Côte d’Ivoire, les Pays-Bas, qui importent essentiellement du cacao du pays ouest-africain, sont premiers en 2018, avec 1,1 milliards d’euros d’importations ivoiriennes, en progression de 27,4% par rapport à 2015. Les Pays-Bas sont suivis par les États-Unis et le Vietnam.

La Côte d’ivoire est le premier producteur de cacao au monde, suivi du Ghana et du Nigéria.


Le Burkina Faso, premier client africain de la Côte d’Ivoire, est sixième dans le classement avec 518 millions d’euros, suivi par le Mali.

Avec des exportations chiffrées à 9,9 milliards d’euros contre 9,3 milliards d’euros enregistrés pour les importations, la balance commerciale ivoirienne a dégagé un solde excédentaire de 670 millions d’euros en 2018.

Ange Tiemoko

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer