A la Une

La baisses du prix des framboises met en péril les producteurs marocains.

L’effondrement de plus de 60 % du prix des framboises au Maroc dû en partie à la surproduction en janvier et l’incapacité du marché européen à résorber l’excédent met en péril les producteurs marocains.

Les superficies plantées en framboise notamment dans les régions du Loukkos et du Souss Massa ont augmenté de façon exponentielle, passant de 30 hectares en 2007 à plus de 2.400 hectares cette saison.

Or, la période de pic qui s’est étalée sur les deux dernières semaines de janvier a enregistré une production de plus de 200 tonnes/jour. Les prix ont subitement baissé en janvier à moins de 30 DH (2,80 euros)/kg alors que les frais de production qui avoisinent les 45 DH (4 euros)/kg. Cela représente une chute de plus de 60% par rapport à la moyenne de vente des trois dernières années, selon la fédération interprofessionnelle marocaine des fruits rouges.

Ce pic de production est prévu d’être maintenu, entraînant une baisse des prix que la fédération prévoit engendrera des difficultés considérables aux agriculteurs et causera la faillite d’exploitations récemment établies.

« L’augmentation des superficies et la baisse des prix qui s’y rapportent montrent que ce secteur commence à s’essouffler et une réflexion de la profession à ce sujet est nécessaire », explique Abdeslam Acharki, directeur de l’interprofession.

Fatiha Nakhli.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer