Internet haut débit : L’Afrique déjà aux couleurs de la 5G

Alors que la technologie internet 5G n’est pas prévue d’être en service mondialement avant 2020, en Afrique c’est déjà la ruée vers le haut débit.

En février, l’opérateur sud-africain de réseaux Internet mobile, Rain, a annoncé le lancement de son réseau 5G dès septembre prochain. Au Maroc, la société télécoms Inwi a annoncé ‘‘pour très bientôt, la 5G’’. En Algérie, Mobilis a testé avec succès en novembre cette technologie haut débit avec l’appui de son partenaire technologique Huawei.

Le tout premier réseau commercial à très haut débit du continent a été lancé le 25 août 2018 au Lesotho par l’opérateur de téléphonie mobile Vodacom.

Malgré ces avancées, l’accès haut débit internet en Afrique reste faible, avec un taux de pénétration d’internet de 36% mesuré en janvier, selon Hootsuite et We Are Social, dans leur dernier rapport sur le digital. Ce taux reste bas comparé à l’Europe (82%), l’Amérique du Nord (78%) et l’Asie-Pacifique (52%).

Face à ce défi, le PDG de MTN Group, Rob Shuter, a choisi de couper la poire en deux. La 5G ‘‘ne sera pas une technologie pour tout le monde, car la plupart des gens n’en ont pas besoin. Votre téléphone fonctionne correctement en 3G’’.

Ange Tiemoko

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *