A la Une

Guinée : Avec une agriculture modernisée l’Afrique pourrait devenir un grenier du monde.

Malgré ses ressources et un fort potentiel agricole, la Guinée n’arrive pas à se nourrir, et devra œuvrer, avec le reste de l’Afrique, vers une transformation de son agriculture vers l’auto-suffisance alimentaire, le directeur du premier salon international de l’agriculture de Guinée a affirmé dans une interview avec Afrique Business Info.

”Le temps est venu pour que l’Afrique se nourrisse elle-même. Ce que nous faisons avec l’agriculture africaine aujourd’hui déterminera l’avenir de l’alimentation dans le monde”, affirme Jacob Traoré, commissaire général du Salon international de l’agriculture, de la pèche et des ressources animales de Guinée.

L’enjeu majeur du Salon, qui se tiendra à Conakry du 12 au 16 juin, est de créer des opportunités de partenariat pour accroitre la production vivrière et dynamiser les cultures de rente et d’exploitation.

Malgré un fort potentiel agricole et maritime, la Guinée n’arrive pas à combler les besoins alimentaires d’une population connaissant une forte poussée démographique. C’est pourquoi il est impératif aujourd’hui de concrétiser ce projet , Jacob Traoré a affirmé dans un entretien téléphonique avec ABI.

Cette année, le budget guinéen dédié à l’agriculture s’élèvera à 348 milliards de GNF (33,4 millions d’euros), en hausse d’environ 17% par rapport à 2018.

Dans l’Afrique, l’agriculture constitue la principale source de revenus. Jacob Traoré estime que l’investissement dans le secteur agricole est nécessaire pour l’Afrique afin de faire face aux énormes défis posés par le changement climatique. Il prédit que l’Afrique pourra devenir ”un grenier pour le monde. Le temps pour la transformation agricole en Afrique, c’est maintenant.

Le Salon sera tenu sous le thème ”la transformation de l’agriculture de subsistance en agro-industrie, enjeux et défis.” Il est organisé par le centre international guinéen des expositions en partenariat avec l’Orchidée d’Afrique (Maroc), le ministère de l’agriculture, celui de l’élevage et de l’Agence de la Promotion des Investissements Privés (APIP).

L’objectif du salon est de développer les exportations agricoles et de mobiliser en Guinée des acteurs de développement de la filière agricole en provenance du monde entier pour stimuler une agriculture moderne, durable, productive, et compétitive.

Mamadou Aliou Diallo.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer