Engie développe une solution à l’électrification des villages en Afrique.

En Afrique, plus de 600 millions de personnes n’ont pas accès à l’électricité, soit 60 % de la population. Pour y remédier, l’industriel énergétique français Engie vise à fournir 20 millions de personnes sur le continent et dans le monde un accès à une énergie décarbonée et décentralisée d’ici 2020, grâce aux dernières technologies numériques.

Sur le continent africain, Engie a développé sa propre solution de mini-réseaux dédiés à l’électrification des villages et compte désormais 13 mini-réseaux en exploitation ou en construction en Tanzanie et en Zambie. La société veut développer 2.000 mini-réseaux d’ici 2025.

Le groupe a inauguré le 3 avril son premier PowerCorner en Zambie à Chitandika, un village de 1.500 habitants situé dans l’est du pays dépourvu d’électricité.

Ce mini-réseau fournit de l’électricité aux habitants et aux entreprises locales, ainsi qu’aux services publics dont un centre de santé rural et deux écoles.

Dans le cadre de ses projets d’énergie décentralisée, Engie étend également ses activités dans le domaine des installations solaires domestiques, notamment en Zambie, Ouganda, Nigeria, Côte d’Ivoire et Bénin.

Nous sommes convaincus que l’accès universel à l’électricité est possible dans un avenir proche grâce à une combinaison intelligente de l’extension du réseau national, des mini-réseaux et des installations solaires domestiques, en fonction des caractéristiques locales de la demande énergétique”, Affirme la directrice générale d’Engie, Isabelle Kocher.

Mamadou Aliou Diallo.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer