A la Une

Edito – La révolution numérique de l’Afrique

Dans un continent peuplé de plus de 50% de jeunes et qui comptera bientôt 1 milliard de personnes, l’Afrique représente un marché mondial incontournable pour toute entreprise spécialisée dans les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC).

Avec plus de 70% de taux de pénétration du smartphone à l’horizon 2024 en Afrique, nous sommes dépassés par les multiples transformations numériques. D’abord, dans les secteurs financiers avec l’apparition de nombreuses applications de paiement mobile. Mais aussi dans le secteur agricole avec la multiplication des échanges marchands et la gestion informatisée des récoltes. Sans oublier les transports qui sont plus sûrs et mieux gérés grâce au digital.

La Société Générale, déjà présente dans 19 pays d’Afrique, souhaite augmenter l’accès à sa solution Mobile Money, et prévoit d’augmenter de 5 à 12% la part africaine de ses produits net bancaires (1,3 milliards aujourd’hui).

L’accélération de la 4G en Afrique est devenue irrésistible. Les opérateurs internationaux et régionaux comme Orange, Free, Airtel, Tigo et d’autres investissent régulièrement pour augmenter l’accès à leurs réseaux. Aujourd’hui, la 4G est déjà opérationnelle dans plus de 75% des pays africains. Deux pays en particulier sont en tête, le Rwanda et l’Afrique du Sud, qui donnent respectivement accès à l’internet très haut débit mobile à 95% et 80% de leur population.

Cette semaine, nous découvrons les idées, les investissements et les innovations audacieuses d’entreprises locales, régionales et internationales dans plusieurs pays d’Afrique, notamment au Maroc, en Algérie, au Rwanda, au Burkina Faso et au Kenya. N’hésitez pas une seule minute à investir dans le digital en Afrique. Aujourd’hui, c’est un multiplicateur de croissance et de bénéfices.

Matthieu Remonnay, fondateur d’Afrique Business Info.

Afficher plus

Voir Aussi

Fermer