A la Une

Du cauchemar au rêve rwandais.

Après le génocide des Tutsi, le Rwanda était en convalescence. Du 7 avril au 4 juillet 1994, plus d’un million de personnes sont tuées pour leur identité supposée. Deux millions d’autres, soit plus du tiers de la population restante, se réfugient dans les pays voisins.

Il ne reste plus rien, plus personne, pour relancer l’économie. En plus des pertes humaines, la plupart des fonds de la banque nationale du Rwanda ont été confisqués par les vaincus avant leur fuite et la fin des combats.

Dans un climat de méfiance, de peur et de honte, plus personne ne souhaitait investir dans ce pays où les violences extrêmes ont fait le tour des écrans du monde.

Vingt-cinq ans après cette tragédie, le Rwanda est devenu un modèle économique pour l’Afrique, à tel point que les autorités politiques actuelles accueillent des leaders africains qui veulent s’inspirer de ses succès : La suppression complète du plastique, la lutte efficace contre la corruption, l’accès aux soins pour tous, le développement des plateformes digitales.

Ce contenu a été restreint aux utilisateurs connectés uniquement. Veuillez vous identifier pour voir ce contenu.

Télécharger l’article dans son intégralité.

Matthieu Remonnay, Fondateur de Afrique Business Info.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer