A la Une

Afrique du Sud : Un record d’importation de volaille menace l’emploi chez les éleveurs nationaux.

L’importation de volaille a atteint des nouveaux records en 2018, mettant en péril les emplois dans l’industrie nationale de volaille, avertit l’Association Sud-Africaine de Volaille (Sapa).

Un rapport de la Sapa,  basé sur les statistiques du fisc sud-africain, montre que les importations de volaille en 2018 s’élevaient à 538.434 tonnes, soit 10.000 tonnes de plus que le précédent record en 2016.

La Sapa affirme que les importations de poulet congelé ont augmenté de près de 70% entre 2014 et 2018, et qu’elles ont “nuit aux producteurs locaux et tué les emplois sud-africains.

Ces volumes croissants d’importation montrent que la crise que traverse notre industrie du poulet est bien réelle et s’empire,” a dit Izaak Breitenbach, directeur général de l’organisation du poulet de Sapa. “Chaque tonne importée représente des emplois sud-africains perdus ou pas créés. La Sapa a calculé que remplacer ces importations créerait 30.000 emplois.

Le Brésil est la provenance principale du poulet importé en Afrique du Sud, avec 60,5% des importations en 2018.

Emile Glass.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *