A Abidjan, le coton mise sur le bio

Réunis du 3 au 7 décembre à Abidjan pour leur 77ème conférence plénière, les pays producteurs de coton misent sur les biotechnologies et l’innovation pour redresser la filière.

C’est dans un contexte morose que c’est clos à Abidjan la plénière du Comité consultatif international du coton (CCIC). Les quelques 400 délégués des secteurs public et privé d’une soixantaine de pays ont déploré un recul de 15%de la production mondiale lié aux changements climatiques, à l’usage intensif des pesticides et des engrais, la mauvaise qualité des semences et la concurrence des fibres synthétiques.
Pour juguler la crise, les participants en appellent à une agriculture raisonnée et plus durable, ainsi qu’à l’innovation dans le secteur des biotechnologies. Ils recommandent par ailleurs la création d’une filière bio peu impactante sur l’environnement, capable de lutter efficacement contre une industrie des fibres synthétiques fortement polluante.

Philippe Blanchard

Afficher plus